imageHeader



Kinesitherapie Thérapie manuelle

Thérapie Manuelle et Ostéopathie

Auto posture d’étirement de la chaîne postérieur

***

Origine

La thérapie manuelle remonte à la nuit des temps depuis que l'homme a tenté de se soigner en utilisant ses mains. Elle s'est développée à travers le monde pour se transformer en chiropraxie, ostéopathie, médecine manuelle, etc...

Aujourd'hui, il s'agit d'une spécialité en kinésithérapie qui se rapproche de l'ostéopathie et qui s'intéresse au corps dans sa globalité.

Principe

En thérapie manuelle on considère que la douleur provient d'un blocage ou hypomobilité (restriction de mobilité) tissulaire et articulaire. Un blocage articulaire s'accompagne d'un déséquilibre des tissus entourant l'articulation (muscles, ligaments, capsules, peau) causant des troubles posturaux.

On utilise : des techniques de mobilisation spécifique afin de redonner de la mobilité à l'articulation ; des techniques de levé de tension et d'inhibition afin de libérer les muscles ; des techniques d'étirements et de massages profonds afin de libérer les structures ligamentaires et aponévrotiques. La zone ainsi libérée, la douleur diminue puis disparaît.

Indications

La thérapie manuelle s'adresse à toutes les douleurs d'origine rhumatologique, c'est à dire les arthroses, cervicalgies, dorsalgie, lombalgie, lumbago, canal carpien, tendinite, pubalgie.

Elle s'adresse également aux pathologies post traumatiques comme l'entorse de cheville et les différents faux mouvements. Elle est donc utile aux sportifs suite à des chocs ou des efforts lors de leur pratique provoquant des blocages.

Résultats

Les résultats sont variables selon l'individu et la pathologie. Une seule séance peut parfois être suffisante afin de libérer l'articulation, mais dans les cas chroniques, le nombre de séance augmente.
Il peut être intéressant de compléter la thérapie manuelle avec un traitement de fond en travaillant sur la posture avec notamment la rééducation posturale globale (RPG) -*- et L'Ostéopathie.

Pour plus d'informations sur la méthode n'hésitez pas à questionner votre thérapeute.

Kinesitherapie Thérapie manuelle Thérapie manuelle complémentaire

Thérapie Manuelle (fiche complémentaire)

La thérapie neuro-dynamique

Cette technique est basée sur un travail des gaines nerveuses. Il s'agit de redonner de la mobilité sur les points d'attaches des nerfs afin de libérer les gaines nerveuses. Cela permettant d'améliorer la vascularisation des nerfs et la transmission des informations. Cette technique est généralement utilisée sur toute une chaîne nerveuse et fait partie de l'arsenal thérapeutique pouvant être utilisé dans une séance global de thérapie manuelle.

La thérapie par crochetage myo-aponévrotique

Il s'agit d'une technique utilisant des crochets appliqué sur les fascias, les aponévroses (enveloppe musculaire), les tendons afin d'améliorer les glissements et la mobilité des différentes structures entourant les muscles. La libération des adhérences myo-aponévrotiques permet d'obtenir un relâchement musculaire et une amélioration de la mobilité des tissus. Cette technique fait également partie de l'arsenal thérapeutique pouvant être utilisé dans une séance global de thérapie manuelle.

La thérapie manuelle pour hernie discal et sciatique

Le traitement des hernies discales et des sciatiques en thérapie manuelle repose sur les principes de Mckenzie. Il est basé sur un examen précis, déterminant le type de hernie ou sciatique dont souffre le patient. Un traitement spécifique à l'atteinte est mis en place. Ce traitement est accompagné d'exercices d'auto-rééducation à réaliser chez soi par le patient. Les résultats apparaissent dès la première semaine de traitement avec un pic d'amélioration entre la 3 ème et 4 ème semaine.

La technique d'inhibition musculaire

Cette technique consiste à raccourcir un muscle spasmé, contracturé. Ce raccourcissement est associé à un point de pression sur un point spécifique au muscle tendu. Cette pression est maintenue environ une minute. Cela permet un relâchement du muscle et une diminution des douleurs en lien à sa contracture. Cette technique entre dans l'arsenal thérapeutique pouvant être utilisé dans une séance de thérapie manuelle.

Pour plus d'informations sur la méthode n'hésitez pas à questionner votre thérapeute.

*Vers La thérapie manuelle sportive -*- et L'Ostéopathie.

Thérapie Manuelle Sportive et Ostéopathie

Auto posture d’étirement de la chaîne postérieur

***

Le sport met le corps à rude épreuve. En effet, lors d'un match, d'un combat, etc.. le corps subit souvent une altération de l'équilibre global. Des douleurs musculaires liées aux étirements mal adaptés, des douleurs articulaires liées aux chocs ou chutes peuvent être à l'origine de blocages. Or, beaucoup de sportifs continuent leur pratique sportive avec ces troubles causant à leur tour des problèmes posturaux jusqu'à la blessure.

La Thérapie Manuelle Sportive intervient en prévention de ces blessures en réharmonisant une articulation bloquée et en rééquilibrant les tensions musculaires et ligamentaires. Elle permet de redonner l'équilibre global du corps et de continuer son activité en toute sécurité.

Cette thérapie peut être complétée :

Il est préférable de ne pas attendre d'arriver à la blessure. Ceci étant lorsque celle-ci arrive, la Thérapie Manuelle Sportive va permettre de corriger les dysfonctions favorisant ainsi une récupération rapide.

*Thérapie manuelle -*- et L'Ostéopathie.

Pour plus d'informations sur la méthode n'hésitez pas à questionner votre thérapeute.

Création AB - Copyright ©2013-2020

Cabinet de Kinésithérapie - Ostépathie : 30, rue Rambuteau 75003 PARIS Tél : 01 42 78 66 06

***